L'affaire de tous





La question de l’égalité a longtemps été abordée sous le seul angle du droit des femmes. L’égalité est pourtant aussi l’affaire des hommes qui ne peuvent être considérés comme indifférents, au risque de ne pas pouvoir accompagner les changements qui s’annoncent. Nous héritons de modèles d’organisation du travail qui ont été construits en concordance avec une certaine répartition des rôles entre hommes et femmes.
Mais les frontières évoluent : les pères ne s’envisagent plus seulement comme pourvoyeur économique de la famille et souhaitent être actifs dans l’éducation de leur enfants. La génération  Y ne se reconnaît plus dans l’identité unique du travail. L’enjeu pour les organisations est celui d’un développement durable et soutenable des compétences qu’elles soient incarnées par des hommes ou des femmes. Il s'agit de repenser l’organisation du travail, diversifier les modèles de carrières, s’appuyer sur nouvelles technologies au profit d’un meilleur équilibre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire