Papa a 50 ans et plus



Sur la route ce matin, j’écoute France inter. L’émission service public est consacrée aux grossesses tardives Maman a 40 ans et plus : Je m’attends en vain à ce que la question de l’égalité soit abordée.
Ne faut il pas remettre cette augmentation des grossesses tardives en perspective avec la question de l'égalité entre hommes et femmes ? Les inégalités professionnelles conduisent très certainement à différer l'âge de devenir mère : Entrée plus tardive sur le marché du travail, persistance des discriminations liées à la grossesse dans le monde du travail, insuffisance de système de garde des jeunes enfants, absence d'adaptation de l'organisation du travail aux contraintes des couples bi-actifs.
Etre parent ne se réduit pas à l'âge de nos gènes ou de nos graines ! Une fois mis au monde, il reste un peu de chemin à faire.
Le fait que les hommes sont généralement plus âgés que leur compagne lors d'une deuxième ou troisième union n'a pas été questionné : C’est d’une  telle évidence !  La paternité tardive est sans doute liée pour une part au souhait des hommes de trouver une compagne plus jeune avec ce que cela signifie en termes de représentation et de stéréotypes de sexe.
Maman à 40 ans, papa à 50 ans et plus...un scenario qui ouvre pourtant de  séduisantes perspectives. Imaginez : Papa est à la retraite mais encore en pleine forme. Il tient son ménage ; Il optimise en s'occupant de ses enfants et de ses petits enfants en même temps.  Maman peut enfin être libérée des contraintes quotidiennes pour s’engager sans entrave dans une activité chronophage de son choix.
"Papa  a 50 ans et plus " : Voila un excellent titre pour une prochaine émission, non ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire